AVORTEMENT

Mesures exceptionnelles liées à la Covid-19

Voici une mise à jour des informations qui se retrouve dans la brochure avortement, ajustée selon au contexte de la pandémie actuelle.

Avortement par médicaments

  • Une prise de sang pour mesurer le taux d’hormones est nécessaire seulement si la grossesse n’est pas visible lors de l’échographie.
  • Le rendez-vous de suivi se passe par téléphone.
  • Quatre semaines après la prise du 1er médicament, un test de grossesse urinaire doit être fait à la maison.

 

NOTRE CLINIQUE D’AVORTEMENT

Notre service d’avortement est l’équivalent d’une clinique d’avortement privée, avec une approche communautaire et féministe. Ce service est offert à toutes les personnes qui peuvent être enceintes. Il n’est pas nécessaire d’avoir au préalable un dossier médical au Centre de santé des femmes de Montréal. Le service d’avortement est accessible uniquement sur rendez-vous.

 

UNE APPROCHE COMMUNAUTAIRE ET FÉMINISTE UNIQUE

Au CSFM, les travailleuses sont conscientes des tabous qui entourent l’avortement et des émotions qui peuvent être liées à ce choix. Elles soutiennent les personnes dans leur démarche selon une approche féministe qui vise à leur donner du pouvoir sur leur corps et leur santé.

 

DEUX MÉTHODES D’AVORTEMENT

Nous offrons deux types d’interruption de grossesse :

  • Avortement par instruments : il se fait au CSFM, en un rendez-vous, d’une durée de 2 à 3 h.

IMPORTANT : Notez que certains problèmes de santé peuvent être des contre-indications à une interruption de grossesse en clinique externe. Si vous avez un problème de santé comme le diabète, un problème cardiaque, un poids élevé, un problème de coagulation ou un asthme non contrôlé, mentionnez-le lors de la prise de rendez-vous. Si vous avez des inquiétudes ou des interrogations, parlez-en dès la prise de rendez-vous. Si la médecin juge qu’il serait plus sécuritaire d’effectuer l’avortement dans un milieu hospitalier, notre personnel pourra vous aider à obtenir un rendez-vous.

  • Avortement par médicaments : il se fait par la prise de deux médicaments. Le premier médicament, la mifépristone, se prend au CSFM. Il arrête la grossesse. Le second médicament, le misoprostol, se prend à la maison, 24 à 48 heures plus tard maximum. Il déclenche l’expulsion de la grossesse.

Pour en savoir plus, lisez les informations ci-dessous.

Notre approche

L’approche au service avortement se distingue notamment par les éléments suivants :

– un soutien empathique par l’équipe d’infirmières, d’intervenantes et de médecins

– une équipe composée uniquement de femmes

Avortement par instruments :

– Un seul rendez-vous pour la rencontre, l’intervention et le repos pour une durée totale d’environ trois heures, avec la possibilité de rendez-vous sur deux jours pour les personnes qui le désirent.

– Choix de prendre ou non des médicaments antidouleurs.

– Possibilité d’être accompagnée par la personne de son choix dans la salle d’avortement. Cette possibilité varie selon les médecins. Si cela est important pour vous, mentionnez-le lors de la prise de rendez-vous.

Avortement par médicaments :

– Deux rendez-vous d’environ 1 heure chacun.

– Choix de prendre ou non des médicaments antidouleurs.

Coûts de l’intervention
  • Si vous avez une carte valide d’assurance maladie du Québec (RAMQ) :

Le service d’avortement (par instruments ou par médicaments) est GRATUIT.

  • Si vous êtes sous le Programme fédéral de santé intérimaire (PFSI) :

Le service d’avortement (par instruments ou par médicaments) est GRATUIT.

  • Si vous êtes sans carte :

Les frais sont les suivants :
– 675 $ de 6 à 13,6 semaines de grossesse
– 850 $ à 14,0 semaines de grossesse
Vous pouvez payer comptant, par carte de débit ou de crédit.
Pour l’avortement par médicaments, il faut ajouter le prix du médicament en pharmacie (entre 330 $ et 350 $).

Nous vous encourageons à vérifier auprès de votre assurance, plusieurs d’entre elles couvrent l’avortement

* Le CSFM dispose d’un fonds d’aide pour les faibles revenus.

Avant de prendre rendez-vous

Vous devez avoir fait un test de grossesse urinaire positif afin de confirmer la grossesse. Lors de votre appel, on vous demandera le premier jour de vos dernières menstruations.

Il est préférable d’appeler vous-même pour prendre le rendez-vous. Nous avons des questions à vous poser et des informations importantes à vous donner.

À prévoir pour le premier rendez-vous

Vous ferez le choix de la méthode (avortement par instruments ou avortement par médicaments) une fois sur place, en tenant compte de votre état de santé, du résultat de l’échographie et de votre situation. Considérant les possibles contre-indications, il est préférable d’être prête pour les deux possibilités.

Si vous travaillez ou étudiez, prévoyez le reste de la journée pour vous reposer. Afin de favoriser la tranquillité de la salle de repos, il est préférable de ne pas venir avec de jeunes enfants. Si vous ne pouvez vraiment pas faire autrement, venez accompagné.e de quelqu’un qui pourra s’en occuper dans la salle d’attente durant toute la durée de votre rendez-vous.

Portez des vêtements confortables et des manches courtes.

N’oubliez pas votre carte d’assurance-maladie du Québec (ou une attestation temporaire) ou le document PFSI (programme fédéral de santé intérimaire) sinon, vous devrez défrayer le coût de l’intervention (comptant, Visa, MasterCard ou débit).

Vous pouvez manger légèrement.

Prévoyez des serviettes hygiéniques ou un sous-vêtement adapté aux saignements (pas de « g » string).

Si vous acceptez une médication intraveineuse contre la douleur telle fentanyl avec ou sans midazolam (Versed®) lors de votre avortement par instruments, sachez que vous ne pourrez pas conduire de véhicule durant les 24 heures suivant l’intervention.

Si vous avez un avortement par instruments, prévoyez qu’une personne vous accompagnera pour retourner à la maison.

Pour les asthmatiques : apportez votre médication (pompes).

À noter : il est très important que vous respectiez l’heure de votre rendez-vous. Si cela est impossible, avisez-nous en appelant au 514 270-6110 #1.

Notez que certains problèmes de santé peuvent être des contre-indications à une interruption de grossesse en clinique externe. Si vous avez un problème de santé comme le diabète, un problème cardiaque, un poids élevé, un problème de coagulation ou un asthme non contrôlé, mentionnez-le lors de la prise de rendez-vous. Si vous avez des doutes ou des interrogations, parlez-en dès la prise de rendez-vous. Si la médecin juge qu’il serait plus sécuritaire d’effectuer l’avortement dans un milieu hospitalier, nous pourrons vous aider à obtenir un autre rendez-vous.

À lire avant votre venue au Centre

En préparation à l’intervention, vous pouvez lire la brochure qui vous sera remise lors de votre visite.

Cliquez-ici pour lire la brochure en espagnol.
Cliquez-ici pour lire la brochure en arabe.

Interruption grossesse

 

Vous pouvez aussi prendre connaissance de cette comparaison sommaire des deux méthodes d’interruption de grossesse.

Après l'avortement par instruments / After surgical abortion

Cette brochure vous sera remise après l’intervention. Elle rassemble toutes les informations importantes pour votre retour à la maison.

This booklet will be given to you after the intervention. It brings together all the important information for your return home.

Après l'avortement par médicaments / After medical abortion

Cette brochure vous sera remise lors de votre premier rendez-vous au CSFM. Elle rassemble toutes les informations importantes pour votre retour à la maison.

This booklet will be given to you after the intervention. It brings together all the important information for your return home.

Rencontres Après l'avortement

On estime que près d’une femme ou personne pouvant être enceinte sur trois vivra un avortement au cours de sa vie. Au Québec, près de 25 000 avortements ont lieu chaque année. Pourtant, l’avortement se vit souvent dans l’isolement. Il n’existe pas beaucoup de lieux pour en parler librement.

Si vous avez envie d’échanger sur l’expérience de l’avortement, de l’impact qu’a eu cet événement dans votre vie ou de comment s’inscrit l’avortement dans votre histoire, joignez-vous à nous.

Nous offrons un espace de parole et d’entraide, en groupe intime, gratuitement à toutes les personnes ayant vécu un avortement (il y a 10 ans, 10 mois, ou 2 jours, au CSFM, ou ailleurs…) et qui aimeraient échanger leur expérience avec d’autres.

Les rencontres peuvent se dérouler sur place ou en virtuel.

La prochaine rencontre aura lieu le 8 février à 18h30 dans les locaux du CSFM, au 3401 avenue De Lorimier à Montréal.

Pour les inscriptions ou pour plus d’information:

apreslavortement@csfmontreal.qc.ca ou 514 270-6110 poste 4

Toutes les personnes qui ont vécu un avortement sont les bienvenues, dans la diversité des genres.

Site de ressources sur l’avortement propre au contexte québécois

Vous y trouverez un guide d’aide à la prise de décision, un guide de soutien après l’avortement, un récit de l’histoire de l’avortement au Québec et beaucoup d’autres informations. Ce site a été conçu par la Clinique de santé des femmes de l’Outaouais, le Centre de santé des femmes de Montréal et le Centre de santé des femmes de la Mauricie.

CSFM

Vous avez des commentaires à nous partager à propos des services reçus?

Le Centre de santé des femmes de Montréal s’engage à vous offrir des services de qualité. L’équipe propose une approche unique, féministe, où le cœur de la rencontre est basé sur l’empathie, l’écoute et le respect. Un commentaire, une expérience négative ? Prenez la parole… Vous contribuerez ainsi à l’amélioration de nos services ! Nous respectons vos droits et apprécions vos commentaires. Toute plainte sera considérée avec attention et respect.

Plaintes et commentaires